Nicolas mensonges

Roberto Aliaga & Simona Mulazzani

ISBN: 978-84-9871-168-4

Et, si Nicolas le dit, c’est que c’est vrai…

non ?

 

14,00

INFORMACIÓN

Páginas: 36 pages

Encuadernación: cartonnée

Medidas: 25x23 cm

Publicación: mars 2010

Et, si Nicolas le dit, c’est que c’est vrai…

non ?

 

Nicolas mensonges plonge dans la ligne diffuse entre le réel et l’imaginaire des enfants, capables de personnifier les habitants de leur imagination jusqu’au point de nous faire douter entre le vrai et le faux. Parmi les processus qui régissent la créativité dans l’enfance, la fantaisie occupe une place dominante. La perception de la réalité et l’interaction avec le monde à travers la fantaisie sont toujours présentes dans les diverses formes de communication des petits. Nicolas mensonges, le héros de cette histoire, perçoit la réalité comme un jeu fantastique au service d’une fin précise : il parle d’animaux qui sont dans son imagination. Mais la fantaisie a un caractère éphémère et n’arrive pas à se matérialiser au niveau de la perception ; pour ce, Nicolas, comme les lecteurs, devra discerner entre fantaisie et réalité au moment opportun, juste à la fin du conte. À nouveau, Roberto Aliaga, auteur également de « La tortue qui voulait dormir » et de « Le rêve de petit ours rose », nous surprend avec une histoire au langage simple et soigné, accessible pour les petits lecteurs qui vont se mettre dans la peau de Nicolas et se reconnaître dans ses peurs, ses jeux et sa fantaisie.

 

Le travail de Simona Mulazzani est un bon exemple de la ligne artistique que cette illustratrice italienne maintient actuellement. Encadrée dans un style dominé par le collage de diverses techniques (acrylique, crayon…), elle obtient une iconographie variée, située entre lignes simples, schématiques et plans moyens dans un discours plastique-narratif très personnel et facilement reconnaissable. Les images dominent l’espace par rapport au texte, ce qui force une lecture surtout plastique des éléments qui constituent le monde imaginaire dans lequel habite le héros, sous la forme de visions qui apparaissent successivement tout au long de l’œuvre, et ce de manière à ce que le lecteur soit sur ses gardes et que l’imagination ne l’emporte pas sur la réalité.

 

 

Texte de Roberto Aliaga

Illustrations de Simona Mulazzani

Traduction de l’espagnol de Marion Duc

Últimos productos