Et moi, que pourrais-je faire ?

José Campanari & Jesús Cisneros

ISBN: 978-84-9871-096-0

Au quatrième étage

d’un immeuble sans ascenseur,

dans un quartier aux rues boisées,

dans l’une de ces villes saturées de gens,

vit Monsieur Untel.

 

Quand Monsieur Untel lit le journal, il sent son corps se remplir de soucis. Souvent il se demande : que pourrais-je faire ? Un jour, il trouve une réponse ; un autre jour, une autre, et une autre…

14,00

INFORMACIÓN

Páginas: 40 pp.

Encuadernación: cartonné

Medidas: 25x23 cm

Publicación: août 2009

Au quatrième étage

d’un immeuble sans ascenseur,

dans un quartier aux rues boisées,

dans l’une de ces villes saturées de gens,

vit Monsieur Untel.

 

Quand Monsieur Untel lit le journal, il sent son corps se remplir de soucis. Souvent il se demande : que pourrais-je faire ? Un jour, il trouve une réponse ; un autre jour, une autre, et une autre…

Les enfants savent que, pour certains, les choses ne sont pas faciles ; il est donc important de leur dévoiler les aspects de cette réalité familière pour qu’ils aient une conscience solidaire et qu’ils comprennent, depuis l’enfance, le besoin de traiter de façon active la lutte pour l’égalité, la solidarité et la justice sociale, sans pour cela leur faire assumer le dramatisme de certaines situations. Cet album traite de l’importance de vivre en prenant en compte les autres, du fait de nous efforcer davantage pour aider ceux qui sont dans le besoin. Il suffit d’ouvrir les yeux et d’apprendre à regarder. Cet album nous parle de la solidarité, de valeurs humaines, de la générosité qui nous aide à avoir confiance en nous-même et à nous sentir plus utiles. Il nous raconte, dans une deuxième lecture, comment faire pour que notre vie soit plus satisfaisante et comment réussir une croissance harmonieuse. Une métaphore d’espoir pour commencer à changer la planète et affronter les problèmes de notre temps. L’illustrateur, avec une technique mixte, nous offre une évolution dans la composition du personnage qui au début du livre apparaît seul et à la fin est entouré de gens dans un parc.

 

Texte de José Campanari

Illustrations de Jesús Cisneros

Traduction de l’espagnol de Marion Duc

Últimos productos