Un secret de la forêt

Javier Sobrino & Elena Odriozola

ISBN: 978-84-9871-086-1

Dans les forêts du Nord on sent la mer,

les arbres cachent des trésors,

les brumes enferment des énigmes,

les vents emportent des messages

et les animaux gardent des secrets fascinants.

 

Un jour de printemps,

Mademoiselle Écureuil

descendit affamée de son chêne

14,00

INFORMACIÓN

Páginas: 40 pp.

Encuadernación: cartonné

Medidas: 25x23 cm

Publicación: février 2009

Dans les forêts du Nord on sent la mer,

les arbres cachent des trésors,

les brumes enferment des énigmes,

les vents emportent des messages

et les animaux gardent des secrets fascinants.

 

Un jour de printemps,

Mademoiselle Écureuil

descendit affamée de son chêne

et chercha un garde-manger

qu’elle avait rempli en automne.

 

Alors qu’elle allait se mettre à manger,

elle le vit descendre d’un bouleau.

Il paraissait décidé et mystérieux.

 

 

Depuis qu’elle le connaît, mademoiselle Écureuil n’a rien d’autre dans la tête. Lorsqu’elle pense à lui, sa vue se brouille, elle reste sans voix, son estomac se durcit comme une pierre, et c’est juste que… mademoiselle Écureuil est tombée amoureuse !

Dans tous les recoins de la forêt, on entend parler de ce secret. Pour certains, ce n’est qu’un coup de folie, mais l’automne arrive… Dans ce conte, l’auteur nous présente une histoire d’amour attendrissante et étonnante dans laquelle il est suggéré que les différences ne constituent pas une difficulté pour les relations. En utilisant les animaux de la forêt comme ressource pour capter l’attention du jeune lecteur, Un secret de la forêt utilise un langage universel, celui des sentiments, pour parler aux plus petits de l’amour et du fait d’assumer ses sentiments. Elena Odriozola, lauréate pour La princesse qui bâillait sans cesse du 2eme Prix Meilleures Illustrations 2006, nous offre un nouvel échantillon de son style évocateur, subtil et délicat qui se combine parfaitement à la poésie du texte. Un album sans âge pour parler et nous parler d’amour.

 

Texte de Javier Sobrino

Illustrations d’Elena Odriozola

Traduction de l’espagnol de Marion Duc

Últimos productos