Les petites mamies

Charo Pita & Fátima Afonso

ISBN: 978-84-9871-179-0

Suzette et Violette sont deux humbles petites mamies qui partagent tout, même si leur tout n’est presque rien : soupe à l’eau de lundi à samedi et un demi-vermicelle les dimanches. Mais elles sont heureuses parce qu’elles ont la plus grande des richesses : l’affection de l’une envers l’autre.

 

14,00

INFORMACIÓN

Páginas: 48 pages

Encuadernación: cartonnée

Medidas: 25x23 cm

Publicación: octobre 2010

Suzette et Violette sont deux humbles petites mamies qui partagent tout, même si leur tout n’est presque rien : soupe à l’eau de lundi à samedi et un demi-vermicelle les dimanches. Mais elles sont heureuses parce qu’elles ont la plus grande des richesses : l’affection de l’une envers l’autre.

 

Cette histoire montre que nous sommes capables de faire des choses qui semblent impossibles quand c’est pour les personnes que nous aimons. Quant au fait d’arriver à un grand âge, même très grand, ça peut être un avantage puisqu’il nous laisse le temps de profiter, avec ces personnes que nous aimons, des grands plaisirs de la vie – un grand festin – et des petits : un haricot minuscule.

 

L’auteur nous rappelle que l’âge est un cadeau : plein de vie et de mystère. Une figure pleine de rides est comme un arbre millénaire. Son gros tronc fleurit tous les printemps de la même façon qu’une personne âgée tous les levers du soleil. Suzette et Violette sont ainsi, aventurières du carpe diem. Les petites vielles est un récit de renaissance dans la vieillesse, avec des éléments magiques propres aux contes traditionnels, où le soin, la patience, l’imagination transforment la routine de deux vieilles femmes qui s’aiment avec la joie et la force suffisantes pour vaincre n’importe quel contretemps.

 

Fátima Afonso nous démontre dans cet album son aptitude, contenue mais efficace, pour créer des images d’un caractère narratif distingué, avec des contrastes ponctuels texte-image qui obligent le lecteur à résoudre des petits problèmes d’éloignement qui respectent à tout moment la fonction narrative qui encadre et domine le discours plastique.

 

L’illustratrice portugaise propose une généreuse série de plans moyens pour déplier un discours dominé surtout par les acryliques, avec des images pleines de détails narratifs très suggestifs, ce qui permet de se régaler d’une lecture tranquille et profonde.

 

Texte de Charo Pita

Illustrations de Fatima Afonso

Traduction de l’espagnol Maud Huntingdon

Últimos productos