Collection O

Le grand voyage

Anna Castagnoli & Gabriel Pacheco

ISBN 978-84-9871-167-7

14,00

Quantité:
INFORMACIÓN
  • Páginas 40 pages
  • Encuadernación cartonnée
  • Medidas 25x23 cm
  • Publicación mars 2010

Un jour, bientôt peut-être, je construirai un bateau très grand qui flotte comme les bateaux et vole comme les avions, même si c’est un bateau ; qui circule sur la terre comme un bateau à roues, et sous l’eau, comme un sous-marin.

 

Un enfant pense à un grand voyage fantastique. Il sillonnera le monde, traversera des pays en guerre, sauvera des animaux en danger… pour revenir en héros.

 


Description

Un jour, bientôt peut-être, je construirai un bateau très grand qui flotte comme les bateaux et vole comme les avions, même si c’est un bateau ; qui circule sur la terre comme un bateau à roues, et sous l’eau, comme un sous-marin.

 

Un enfant pense à un grand voyage fantastique. Il sillonnera le monde, traversera des pays en guerre, sauvera des animaux en danger… pour revenir en héros.

 

L’auteur transcrit avec précision les rêves du protagoniste, qui habitent dans l’imagination depuis l’enfance et qui permettent de se construire une réalité et de se défendre d’elle lorsqu’elle ne plaît pas.

 

Le voyage comme métaphore de la vie mène le protagoniste à découvrir le monde et à prendre parti, tout en solutionnant des conflits dans des circonstances difficiles. Au travers de la fantaisie, ce jeune voyageur invente des situations et construit son identité.

 

L’illustrateur résout, en clé métaphorique, l’idée bateau-voyage comme le véhicule fascinant où habite l’imagination. L’objet est simple : un carton vide que l’imagination transforme en chambre (en proposant des espaces surréalistes) ou en navire qui nous guidera à travers les rêves. En réalité, on ne quitte jamais l’espace de la maison d’où démarre l’imagination. Gabriel Pacheco propose des scènes isolées, mais d’une grande unité esthétique : en couleur, espace, éléments, personnages, composition… en laissant le fil narratif au texte.

 

L’idée est d’appuyer la force de la parole et faire des illustrations un espace où être et déclencher le dialogue de la lecture, en plongeant dans la poétique des mots. Pour soutenir la proposition plastique, des éléments comme les bottines, les jouets de l’enfant et d’autres objets quotidiens se transformeront en scènes fantastiques et offriront des suggestions qui aideront à comprendre l’histoire, en générant des lectures de diverses profondeurs.

 

Une histoire émouvante qui apporte des messages de solidarité, essentiels pour la maturité de tout individu.

 

Prix Isaac Díaz Pardo du Livre Illustré 2009

 

Texte d’Anna Castagnoli

Illustrations de Gabriel Pacheco

Traduction de l’espagnol de Maud Huntingdon.