La chose la plus douloureuse du monde

Paco Liván | Roger Olmos

ISBN: 978-84-96788-00-8

Le lièvre et la hyène causaient de choses et d’autres pendant une journée de pêche. Le mensonge est la chose la plus douloureuse du monde, dit le lièvre ; mais la hyène se mit à rire. Pour le démontrer, le lièvre va alors concocter un gâteau très spécial qu’il laissera discrètement aux portes du palais et qui provoquera la colère du roi. Avec la complicité des mouches, aide ca…

14,00

Rupture de stock

INFORMACIÓN

Páginas: 36 pp.

Encuadernación: cartonné

Medidas: 25x23 cm

Publicación: octobre 2007

Le lièvre et la hyène causaient de choses et d’autres pendant une journée de pêche. Le mensonge est la chose la plus douloureuse du monde, dit le lièvre ; mais la hyène se mit à rire. Pour le démontrer, le lièvre va alors concocter un gâteau très spécial qu’il laissera discrètement aux portes du palais et qui provoquera la colère du roi. Avec la complicité des mouches, aide ca… capitale quand il s’agit d’odeurs, il se mettra alors à la recherche d’un responsable parmi les animaux.

 

L’hypothèse selon laquelle le mensonge est la chose la plus douloureuse du monde, formulée par le lièvre, sera démontrée dans un récit fantastique et amusant qui provoquera chez le lecteur plus d’un éclat de rire, ainsi qu’une réflexion et une réponse émotionnelle. Pendant des siècles, les contes ont été, dans bien de villages africains, la première école de la vie. Bien que chaque endroit ait sa façon propre d’aborder les histoires, les contes traditionnels africains, en plus d’être chargés d’un contenu symbolique, accumulent des connaissances et une sagesse ancestrales. Il est courant d’y déceler des méditations cosmologiques et philosophiques sur la vie ainsi qu’un contenu pédagogique et d’y faire revivre des valeurs oubliées dans le but de guider les individus. La hyène, qui personnifie dans ce conte le caractère hypocrite et misérable de certains humains, fera l’expérience du goût amer du mensonge.

Les illustrations de Roger Olmos présentent des personnages expressifs, hyperboliques, chargés d’humour. Avec un trait précis et aigu, il apporte sa vision personnelle d’une histoire qui, grâce à un amusant exercice de style, nous approche de la parole, de la pensée et de l’héritage culturel de la Côte d’Ivoire. Cet ouvrage a reçu le Prix des Libraires catalans 2006 dans la catégorie Album Illustré ainsi qu’une mention spéciale pour sa qualité littéraire et graphique au catalogue et à l’exposition des White Ravens, initiative de l’Internationale Jungend Bibliotek de Munich où l’on choisit les meilleurs livres jeunesse du monde.

 

Mention WHITE RAVEN (Internationale Jugend Bibliotek de Munich) parmi les albums plus beaux du monde 2006

PRIX DES LIBRAIRES CATALANS 2006 au meilleur album.

 

Texte de Paco Liván à partir d’un conte populaire de la Côte d’Ivoire

Illustrations de Roger Olmos

Traduction de l’espagnol de Francisco Ortega

Últimos productos