Collection Q

Si les chats portaient des bottes, les grenouilles gouverneraient

Raquel Saiz & Rashin Kheiriyeh

ISBN 978-84-9871-354-1

15,50

Cantidad:
INFORMACIÓN
  • Páginas 48 pages
  • Encuadernación cartonnée
  • Medidas 22x28 cm
  • Publicación juin 2012

Mais que se passerait-il si les chats portaient des bottes ? Tous les chats ne portent pas de bottes, toutes les sorcières ne sont pas méchantes et tous les princes ne se transforment pas en grenouilles. Tout ça c’est dans les contes ! (ou pas)

 


Descripción

Mais que se passerait-il si les chats portaient des bottes ? Tous les chats ne portent pas de bottes, toutes les sorcières ne sont pas méchantes et tous les princes ne se transforment pas en grenouilles. Tout ça c’est dans les contes ! (ou pas)

 

Voici un livre qui parle de chats condamnés à porter des bottes, de veuves qui suivent la mode, d’amoureux des animaux, d’avalanches de souris, de joueur de flûte à la retraite, de maçons en service, d’engins bizarres qui soutiennent la lune, de sorcières qui ne sont pas dans leur assiette, de révoltes populaires, de rois, de reines, de princesses… un livre qui raconte l’histoire incroyable (mais vraie) de la façon dont les grenouilles ont fini par gouverner le monde.

Dans ce livre, l’auteur revisite le conte populaire européen compilé par Perrault dans « Contes de ma mère l’Oye » et surtout il y fait apparaître des héros des contes classiques pour la jeunesse : les souris et le Joueur de flûte de Hamelin, les sorcières, les princes transformés en grenouilles, les princesses disposées à les embrasser (même avec dégoût) pour rompre sans grand succès le sortilège.

« Ce livre ne prétend pas être un conte sur le monde, c’est un conte sur les contes mêmes ; parce que les histoires ont leurs normes et qu’il est dangereux de les changer » avertit l’auteur. Ainsi, malgré les irrévérences de ces multiples réinterprétations (Le Joueur de flûte de Hamelin est à la retraite et vit dans une petite île du Pacifique après avoir fait fortune en attirant de riches héritières avec sa flûte), cet album maintient intacte la parodie subtile de la relation entre le peuple et l’aristocratie qui s’arroge le pouvoir de dicter les normes du goût et de la politique.

L’illustratrice capte à la perfection le ton décalé et loufoque de l’histoire et offre des images hautes en couleurs et une représentation originale et risquée des personnages des contes classiques.

 

Auteur Raquel Saiz

Illustratrice Rashin Kheiriyeh

Traduction de l’espagnol Marcelline Fouquet